7 juin 2023

Le rôle de la valorisation des entreprises dans les opérations de fusions acquisitions

Estimer la valeur, créer de la valeur, acheter et vendre des entreprises avec succès

Written by Taro Niggemann

Le rôle de la valorisation des entreprises dans les opérations de fusions acquisitions

Dans le monde dynamique des fusions et acquisitions, les entreprises cherchent en permanence des moyens de renforcer leur position concurrentielle et d'assurer leur croissance, en mettant de plus en plus l'accent sur le développement durable. Une évaluation d'entreprise bien fondée est essentielle à cet égard, car elle constitue la base de négociations et de prises de décisions efficaces. Dans cet article, nous examinons les principes fondamentaux de l'évaluation d'entreprise dans le contexte des fusions et acquisitions, le rôle de l'évaluation dans l'identification des opportunités de fusions et acquisitions, et les facteurs de réussite du processus de vente d'une entreprise.

Principes de base de l'évaluation d'entreprise dans le contexte des fusions et acquisitions

L'évaluation d'une entreprise est une tâche complexe qui nécessite plusieurs méthodes pour obtenir une image complète de sa valeur. Les trois méthodes classiques d'évaluation des entreprises sont l'approche par les bénéfices actualisés, l'approche par la valeur de l'actif net et l'approche par les flux de trésorerie actualisés (DCF). L'approche des bénéfices actualisés part du principe que la valeur d'une entreprise dépend de ses bénéfices futurs. L'approche de la valeur de l'actif net, quant à elle, se réfère à la valeur de l'actif net ou de la substance de l'entreprise en considérant la différence entre les actifs et les passifs. L'approche DCF consiste à actualiser les flux de trésorerie futurs d'une entreprise pour les ramener à leur valeur actuelle.

Dans la pratique des fusions-acquisitions, la méthode des bénéfices capitalisés ne joue guère de rôle. L'approche de la valeur nette d'inventaire joue un rôle dans les liquidations et dans les cas où des valeurs physiques substantielles se trouvent dans une entreprise, par exemple dans les transactions immobilières. Parmi ces trois méthodes, l'approche DCF est la plus pertinente dans la pratique. Elle est particulièrement répandue dans les secteurs des services financiers, de l'immobilier et des infrastructures, où les flux de trésorerie peuvent être planifiés à long terme et où la structure de financement de l'entreprise a une influence majeure sur la valeur de cette dernière. La méthode DCF permet également de simuler et de prévoir les synergies de manière très pratique.

Dans la pratique, cependant, les entreprises, les investisseurs financiers et les conseillers en fusions et acquisitions utilisent principalement l'approche des multiples, quelque peu ridiculisée par les universitaires, à savoir les multiples de transaction et les multiples boursiers. Cette méthode compare l'entreprise à des entreprises similaires sur la base de chiffres clés tels que le chiffre d'affaires, l'EBITDA ou le bénéfice. Des chiffres clés opérationnels tels que le nombre d'employés ou de sites peuvent également servir de valeur de référence. Les entreprises appartiennent généralement au même secteur ou à un secteur connexe et sont cotées en bourse ou ont fait l'objet d'une opération de fusion-acquisition dans le cadre de laquelle la valeur de l'entreprise est publiquement disponible.

L'objectif de l'analyse par la méthode des multiples est de déterminer ou de contextualiser la valeur de la société cible sur la base de la valeur de marché des sociétés comparables. Bien entendu, les différences de croissance, de profil de risque, d'efficacité du capital, de structure de financement et de taille peuvent à la fois causer et justifier des différences significatives dans les multiples, même pour des entreprises issues du même secteur d'activité.

Les investisseurs financiers utilisent généralement une autre méthode : ils examinent le rendement des capitaux propres qui peut être obtenu pour un prix d'achat d'entrée donné aujourd'hui et un prix de sortie prévu dans le futur. Comme ces investisseurs ont un objectif de rendement spécifique, ils peuvent également résoudre l'équation du prix d'achat qui leur permettra d'obtenir le rendement souhaité. Dans cette approche, également connue sous le nom d'approche LBO, la structure de financement de l'entreprise joue un rôle majeur, d'où le nom (LBO = leveraged buyout). Il est important de noter dans ce contexte que les différentes catégories d'investisseurs financiers (par exemple, le capital-risque, le capital-investissement, les infrastructures) ont des attentes très différentes en matière de rendement.

Lorsqu'elles procèdent à des acquisitions, les sociétés cotées en bourse analysent généralement l'impact de l'acquisition sur leur cours de bourse. Une fourchette de prix d'achat est simulée et un prix maximum est défini. Ici aussi, les synergies sont décisives et sont souvent communiquées au marché des capitaux lors de la conclusion de la transaction.

Compte tenu de la diversité des méthodes utilisées dans la pratique, il est important de combiner différentes approches, d'analyser les spécificités d'une entreprise et d'un secteur, et de prendre en compte les détails de la transaction, afin de disposer d'une base solide pour prendre des décisions avisées.

Une analyse d'évaluation est essentielle pour préparer avec succès le processus de vente d'une entreprise et pour parvenir à un accord entre le vendeur et l'acheteur. Une analyse solide permet également d'identifier les forces, les faiblesses, les potentiels de croissance et les risques et, dans certains cas, de les traiter et de les atténuer avec succès avant la vente. Les entreprises peuvent ainsi se préparer de manière optimale aux négociations avec leurs conseillers. Cela permet également de développer des attentes réalistes en matière de prix et d'identifier des structures de transaction appropriées qui répondent aux intérêts de toutes les parties concernées. En effet, toutes les opérations de fusion et d'acquisition ont un point commun : bien qu'ils viennent de directions diamétralement différentes, le vendeur et l'acheteur doivent se mettre d'accord sur l'évaluation, et ils doivent le faire en même temps pour un objet de transaction défini en commun. Ce n'est pas une mince affaire !

Une évaluation détaillée de l'entreprise peut également aider à identifier des acheteurs ou des partenaires stratégiques appropriés. En analysant ses forces et ses faiblesses, sa position concurrentielle et ses opportunités de croissance, une entreprise peut déterminer quels sont les acteurs qui correspondent le mieux à son profil. Cela permet de cibler les approches des acheteurs et partenaires potentiels, augmentant ainsi les chances de réussite de la transaction.

Il ne faut pas sous-estimer l'importance des tendances sectorielles et d'une analyse concurrentielle complète dans le contexte de l'évaluation d'une entreprise. Une connaissance approfondie du secteur dans lequel une entreprise opère permet d'identifier rapidement les opportunités et les risques et d'ajuster l'évaluation en conséquence. Une connaissance approfondie du secteur facilite également l'identification des opportunités de fusion et d'acquisition qui découlent de l'évolution du marché ou de la réglementation.

Le rôle du potentiel futur et des synergies possibles dans l'évaluation des entreprises dans le contexte des fusions et acquisitions est également d'une importance capitale. Les opportunités de croissance future et la possibilité de réaliser des synergies influencent considérablement la valeur d'une entreprise. Les acheteurs potentiels sont prêts à payer une prime pour les entreprises qui se distinguent par un potentiel futur élevé ou la possibilité de réaliser des synergies.

Le rôle de la valorisation des entreprises dans les opérations de fusions acquisitions

Facteurs de réussite et bonnes pratiques en matière d'évaluation d'entreprise et de processus de vente

A valuation analysis is crucial to successfully prepare the sale process of a business and to reach an agreement between seller and buyer. A sound analysis also allows to identify strengths, weaknesses, growth potentials and risks, and in some cases to successfully address and mitigate them before the sale. This allows companies to prepare optimally for negotiations with their consultants. It also helps to develop realistic price expectations and identify suitable transaction structures that meet the interests of all parties involved. After all, all M&A transactions have one thing in common: although they come from diametrically different directions, the seller and buyer must come to an agreement regarding valuation, and they must do so at the same time for a jointly defined transaction object. Not an easy feat!

A detailed business valuation can also help identify suitable buyers or strategic partners. By analysing strengths and weaknesses, the competitive position, and growth opportunities, a company can determine which players best fit its profile. This allows for targeted approaches to potential buyers and partners, increasing the likelihood of a successful transaction.

The importance of industry trends and comprehensive competitive analysis in the context of business valuation should not be underestimated. A deep understanding of the industry in which a company operates allows for early identification of opportunities and risks and the ability to adjust the valuation accordingly. Comprehensive industry knowledge also facilitates the identification of M&A opportunities that arise from market changes or regulatory developments.

The role of future potential and possible synergies in valuing companies in the M&A context is likewise of central importance. Future growth opportunities and the possibility of realising synergies significantly influence a company's value. Potential buyers are willing to pay a premium for companies that stand out due to high future potential or the possibility of realising synergies.

En ce qui concerne les processus de vente, il est important d'instaurer la confiance entre le vendeur, la direction et les acheteurs potentiels et de garantir une coopération harmonieuse entre les parties. Cela peut faciliter les négociations et augmenter les chances de réussite de la transaction. Pour ce faire, les parties prenantes internes, telles que l'équipe de direction et, dans certains cas, le comité d'entreprise, et les acteurs externes, tels que les clients et les fournisseurs, doivent être impliqués dans le processus (au bon moment).
Felix Engelhardt, PDF & Fondateur, Zumera

Les entreprises peuvent utiliser l'analyse de l'évaluation pour optimiser la stratégie de vente en fonction des objectifs du vendeur. Le prix d'achat maximum n'est généralement qu'un des objectifs du vendeur et doit être mis en balance avec d'autres objectifs. Une évaluation bien fondée permet de fixer les priorités lors de la négociation des termes et conditions du contrat en fonction des objectifs. Une stratégie de vente flexible basée sur les résultats de l'évaluation permet également de répondre de manière appropriée aux changements de l'environnement du marché ou aux attentes des acheteurs potentiels.

Conclusion

Une évaluation d'entreprise bien fondée est d'une importance capitale dans une transaction de fusion et d'acquisition. Une évaluation précise est la clé de négociations réussies, de l'identification d'opportunités de fusions-acquisitions et de l'élaboration d'une stratégie de vente efficace. Les entreprises qui se préparent à la vente ou qui cherchent à explorer les possibilités de fusions-acquisitions doivent s'assurer qu'elles disposent des ressources et de l'expertise nécessaires pour procéder à une évaluation professionnelle. Une évaluation solide, associée à une stratégie claire et à une communication transparente, constitue la base d'une transaction réussie.

Pour nous contacter

Vous pouvez nous joindre de plusieurs façons : Utilisez les coordonnées ci-dessous ou notre formulaire de contact.

6 rue de Téhéran 75008 Paris
+49 30 311 93 60 0
Zumera Office
Envoyer un message

Veuillez nous fournir quelques informations sur votre demande afin que nous puissions vous mettre en relation avec notre collaborateur le plus adapté.